Catégorie : Migrants

Crise des migrations ou crise de l’accueil ?

Des parcours de migrants, multiples, incessants, hommes, femmes, familles entières, de part et d’autre de la planète… Ils sont parfois riches, instruits et sollicités. Ils sont plus souvent en quête d’une vie meilleure, de travail, d’un climat plus clément, de sécurité quand ils fuient un pays en guerre. Ils espèrent s’installer ailleurs ou au contraire revenir chez eux, ils perdent rarement le contact avec ceux qu’ils ont laissés et ils leur enverront une bonne part de leurs gains. Ces parcours sont difficiles, partout les barrières et les réglementations se dressent et ils sont dangereux, comme le rappellent les drames fréquents, au large des côtes du Sud de l’Europe ou à la frontière américaine.
Dans un monde où la mobilité est considérée comme un facteur essentiel de modernité, la question des migrations demeure un enjeu majeur au XXIe siècle, un défi à la communauté internationale qui peine à installer une gouvernance mondiale sur le sujet.
Avec David Lagarde, géographe, docteur en géographie, chercheur contractuel et chercheur associé – CNRS, LISST, Institut français du Proche-Orient (Amman).

Plus d’infos

Podcast

Pétition : Lettre ouverte au Préfet des Hauts de Seine

Bannissement ! C’est le sort qui attend la vingtaine de jeunes majeurs à qui le préfet des Hauts de Seine a infligé une OQTF (Obligation de quitter le territoire français), assortie d’une d’interdiction de retour sur le territoire français. C’est voir, à 18 ans, leur parcours brutalement interrompu, leur avenir brisé, des efforts et des rêves fracassés. Il arrive que les tribunaux donnent tort à la préfecture. Cela ne suffit pas. Pour que ces jeunes majeurs puissent poursuivre leur formation et leurs apprentissages, signons massivement la lettre au Préfet du 92.

Plus d’infos

Voir aussi : Slam “A quoi ça sert ?”, un clip réalisé avec Cordes sensibles et le collectif RESF MIE 92

Drames humains en Méditerranée : Roberto Saviano, l’écriture à la rescousse

Le journaliste italien vante la puissance du témoignage contre les fantasmes et les manipulations politiques à propos de ceux qui traversent

Témoigner, écrit Roberto Saviano, c’est « apporter avec son corps la preuve de ce qu’on affirme ».
En Mer, pas de taxis, du célèbre journaliste italien, est une ode au témoignage contre les fantasmes et les approximations. Saviano y répond à Luigi Di Maio, leader du Mouvement 5 étoiles, qui avait qualifié en 2017 de « taxis de la mer » les navires affrétés par des ONG pour des opérations de sauvetage en Méditerranée, leur reprochant d’encourager le phénomène migratoire.

Plus d’infos

Migrants en situation de vulnérabilité et santé

Dossier de La Santé en action n°455, mars 2021.

Dans une démarche de promotion de la santé, ce numéro de La Santé en action s’intéresse à la santé globale des migrants en situation de vulnérabilité incluant les déterminants de la santé, l’environnement, la situation socio-économique, l’accès à l’emploi, aux soins, à la prévention, mais aussi les parcours de vie, les traumatismes vécus ou la santé mentale.
Ce numéro fait le point sur les connaissances scientifiques, les pratiques, les dispositifs et les programmes mis en œuvre pour apporter des réponses aux problématiques de santé auxquelles sont confrontés les migrants.

Plus d’infos ou PDF

Hervé Le Bras: “La ruée migratoire vers l’Europe, c’est un grand fantasme”

Hervé Le Bras est démographe, spécialiste des migrations. Chercheur émérite à l’Institut national d’études démographiques (INED) et historien à l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS), il est l’auteur d’une œuvre abondante, dont récemment L’Âge des migrations et Malaise dans l’identité. Aussi soucieux de la rigueur des chiffres que de l’attention aux réalités du terrain, il n’a pas de peine à démonter les théories en vogue : ” appel d’air “, ” ruée vers l’Europe “, ” bombe démographique ” et autre ” grand remplacement “.

Plus d’infos

À bord de l’«Ocean Viking» : pourquoi les mineurs non accompagnés ont fui leur pays

Lors de ses deux rotations en 2021, du 11 au 25 janvier, puis du 2 au 7 février, l’Ocean Viking a recueilli 254 mineurs non accompagnés, soit près du tiers des personnes secourues. Certains fuient la dictature de leur pays, la pauvreté ou un mariage forcé, d’autres aspirent à la mobilité. Ils embarquent seuls à bord de canots pneumatiques dans l’espoir d’une vie meilleure.

Lire la suite (PDF)