Catégorie : Migrants

En Italie du Sud, la tomate a un prix : l’exploitation des travailleurs migrants

Exploitation, habitat indigne, insécurité administrative, emprise de la mafia, c’est le quotidien des travailleurs agricoles africains qui ramassent les fruits et légumes en Italie et notamment la tomate dans la région de Basilicate, au sud du pays.
Aux conditions d’accueil qui attentent à leur dignité humaine, les travailleurs agricoles sont souvent soumis au caporalato, ce système mafieux d’intermédiation entre l’agriculteur et le travailleur agricole. Outre de mettre les parties en relation, le “caporal” fournit également le transport du travailleur jusqu’au champ, sa nourriture et fait parfois fonction de gestionnaire ghetto au sein desquels se développent diverses activités criminelles comme la prostitution ou le trafic de drogue.
La tomate, c’est une histoire où tout le monde exploite celui qui est en dessous de soi dans la filière : le travailleur agricole par l’agriculteur, l’agriculteur par l’industrie de transformation, l’industrie de transformation par la grande distribution désormais entre les mains de fonds d’investissement.

À lire, à écouter

Migrants : «Jeunes majeurs étrangers : une situation absurde»

Dans une tribune collective, plus de 440 élu·e·s locaux·ales interpellent l’État sur la question des jeunes migrant·e·s. Un trop grand nombre d’entre elles·eux, qui ont fait l’effort de s’intégrer grâce au soutien des institutions et de collectifs, se voient refuser un titre un séjour.
Ici, un apprenti migrant soutenu par un boulanger en grève de la faim pour appuyer sa demande de titre de séjour. Là, un jeune poète migrant menacé d’expulsion accompagné par un collectif de soutien citoyen. Là encore, douze élèves d’un même lycée professionnel pour lesquels un collectif de « Patrons solidaires » et d’enseignant·e·s s’est mobilisé… Les exemples sont multiples de ces jeunes, soutenu·e·s par des institutions et collectifs, qui se voient délivrer, par l’État, une Obligation de quitter le territoire français (OQTF) à leur majorité.
Ces jeunes, femmes et hommes, sont arrivé·e·s en France comme mineur·e·s non accompagné·e·s. Certain·e·s ont été reconnu·e·s mineur·e·s et sont pris·es en charge par l’Aide sociale à l’enfance dans la construction d’un parcours de vie, dans leur scolarisation et leur formation professionnelle grâce, notamment, à des dispositifs spécifiques pour élèves allophones.

Lire la suite (PDF)

Le navire “Ocean Viking” porte secours à 196 migrants en Méditerranée

L’Ocean Viking, le navire de secours en mer de SOS Méditerranée, a recueilli 196 migrants qui se trouvaient sur des “embarcations en détresse” au large de la Libye, a annoncé l’ONG européenne.
Samedi 31 juillet, l’Ocean Viking a d’abord secouru 57 personnes qui naviguait dans les eaux internationales au large de la Libye. Puis dans l’après-midi, l’équipage a effectué deux sauvetages supplémentaires dans cette même zone : vers midi, 54 personnes dont des femmes ont été mises en sécurité à partir d’une embarcation pneumatique. “Certains des rescapés souffraient de brûlures dues au carburant”, ajoute l’ONG.
Plus tard dans la journée, 64 autres personnes ont été secourues d’une embarcation en bois. Au moins deux femmes enceintes et 33 mineurs, dont 22 non accompagnés figurent parmi eux. Un quatrième sauvetage a eu ensuite lieu, après une alerte de l’avion Seabird de l’ONG Sea Watch. 21 personnes qui étaient dans une embarcation en bois, ont pu être sauvés.

Plus d’infos

De la Syrie au Royaume-Uni, Amal, une marionnette géante, va effectuer le parcours des enfants migrants

Initiée par la compagnie Handspring Puppet Company, la performance “The Walk”, qui commence ce mardi, met en scène Amal, une marionnette représentant une fillette migrante syrienne qui va parcourir, jusqu’en novembre, 800 kilomètres entre la frontière syrienne et Manchester, pour changer les regards sur l’exil.
Amal a 9 ans. Avec sa tunique fleurie et son regard inquiet, cette petite géante syrienne va symboliser l’odyssée des réfugiés. Car Amal est toutes les petites filles, tous les enfants perdus sur les chemins de l’exil. Dans ce récit dramaturgique, Amal va traverser huit pays pour tenter de retrouver sa maman en Angleterre.

Plus d’infos

Pour une clinique interculturelle avec des jeunes migrants (Dr Georges LANÇON)

De tous temps, les migrations (émigrations et immigrations) de populations ont fait partie de la vie du monde. Leurs motivations varient suivant le contexte historique (guerre, génocide, colonisation), géo-climatique, économique et sont parfois associées à des degrés divers. Elles peuvent aussi être le reflet du pillage actuel des ressources naturelles (ex. de la pêche industrielle au large du Sénégal) par les puissances économiques ou l’émergence d’un espoir chez des jeunes en panne de projection dans leur pays, le voyage devenant l’équivalent d’un rite initiatique.
Mon engagement citoyen englobant une position subjective de pédopsychiatre et une expérience de terrain auprès des enfants et familles ayant à faire avec la protection de l’enfance ont été
questionnés par la rencontre de jeunes migrants, principalement originaires d’Afrique subsaharienne, appelés Mineurs Non Accompagnés (MNA).
in Revue « La Nouvelle Cigale Uzégeoise » N°23 – Lucie éditions 2021 – Nîmes
(Georges LANÇON est médecin psychiatre, spécialisé en Psychiatrie de l’Enfant et de l’Adolescent. Il est membre du Conseil d’administration d’Ados sans Frontière)

Lire l’article (PDF)

Arte journal : les pilotes volontaires, vigies de la Méditerranée

Juilllet 2021
Il y a quelques jours, l’île italienne de Lampedusa a vu débarquer 2000 personnes en une seule journée. Un record absolu. Face à l’afflux de migrants, Arte a suivi l’ONG “Pilotes volontaires” au-dessus de la mer Méditerranée. Un seul objectif : repérer les embarcations de migrants à la dérive et les signaler.

Vidéo (6 min)