Catégorie : Solidaires

Paniers sans frontières : paniers repas solidaires à emporter

La prochaine cantine solidaire, toujours sous forme de paniers solidaires à emporter, se déroulera samedi 5 juin.
Les paniers sont à commander à l’avance et à retirer de 10h30 à 13h30 au :
Vaisseau 3008
9 rue de l’Hôtel Dieu
NÎMES

Au menu de ce repas alabanais-afghan-géorgien-marocain :
Salade albanaise • Börek épinards
Poulet karahi afghan
Adjabsandali légumes géorgien
Baklavas marocains

Prix libre et solidaire comme toujours.
Pensez à apporter vos récipients !

Merci de réserver à l’avance (avant le 04 juin)
de préférence par mail à l’adresse suivante :
refugies.bienvenue.nimes@laposte.net

Urgence pauvreté(s) : l’association nîmoise souhaite une prise de conscience des citoyens

Le réseau d’associations nîmoises Anaïs veut impliquer la population sur les questions de pauvreté pour trouver des solutions avec des initiatives dès mai et un rendez-vous en octobre.
Reporté pour cause de confinement, le projet Urgence Pauvreté(s) porté par le réseau Anaïs (Associations nîmoises d’action et d’intervention sociales) va se concrétiser à partir de mai par une série de manifestations qui aboutira à un grand rendez-vous de débats place Gabriel-Péri le 16 octobre.

Plus d’infos

Solidarité avec les familles de la rue Pierre Sémard à Nîmes

Les familles occupant depuis septembre 2019 à Nîmes des logements abandonnés ainsi que l’association locale du DAL (Droit au Logement) attendent le délibéré du tribunal qui risque de prononcer leur expulsion et qui sera rendu le 3 mai.
Dans le même temps, une délégation des familles et de leurs soutiens sera reçue par la préfète du Gard le mercredi 5 mai autour du droit au séjour, au logement et au travail de ces familles.
Afin de rendre compte publiquement de ces deux rendez-vous importants, nous appelons à un rassemblement

MERCREDI 5 MAI 2021 à 17 heures
93 – 95 rue Pierre Sémard à Nîmes

Plus d’infos (PDF)

“La cohabitation solidaire” : nouveau maillon de la politique d’intégration ?

Depuis 2018, une dizaine d’associations en France sont habilitées par l’État afin de développer des “cohabitations solidaires”. En janvier 2021, 332 cohabitations étaient en place. Pour les réfugiés, ce petit maillon de la politique d’intégration est précieux au temps du covid.
Selon la Dihal, la délégation interministérielle à l’hébergement et à l’accès au logement, en janvier 2021, 322 cohabitations solidaires étaient en cours. Un chiffre en légère baisse par rapport aux mois précédents du fait de la crise sanitaire. Ce dispositif regroupe deux types d’accueil : des réfugiés hébergés chez des “citoyens” de la société civile et des réfugiés en colocation. Depuis 2019, plus de 1 000 personnes ont pu bénéficier de ce programme via une dizaine d’associations habilitées par l’État.
La délégation interministérielle au logement reconnaît que cette modalité d’accueil est très positive pour les réfugiés.

Écouter – Lire

Paniers sans frontières : paniers repas solidaires à emporter

La prochaine cantine solidaire, toujours sous forme de paniers solidaires à emporter, se déroulera samedi 24 avril.
Les paniers sont à commander à l’avance et à retirer de 10h à 13h30 au :
Vaisseau 3008
9 rue de l’Hôtel Dieu
NÎMES

Au menu de ce repas arménien-afghan-géorgien :
Salade de crudités à l’indienne (salade de chou blanc et carottes à l’indienne)
Empanadas colombiens (chaussons à la viande et aux légumes)
Couscous marocain (couscous aux boulettes de viande et légumes)
Assortiment de petits gâteaux russes (gâteau Tchak-Tchak, gâteau lait d’oiseau et… gâteau de l’école !)

Prix libre et solidaire comme toujours.
Pensez à apporter vos récipients !

Merci de réserver à l’avance (avant le 23 avril si possible) de préférence par mail à l’adresse suivante refugies.bienvenue.nimes@laposte.net
Pour tout renseignement vous pouvez contacter le 06 11 91 92 35

Un logement et des papiers pour les familles

Les familles occupant depuis septembre 2019 à Nîmes des logements abandonnés appartenant à la Sté ICF HABITAT ainsi que l’association locale du DAL (Droit au Logement) ont été convoquées devant la justice.
Le tribunal, qui risque de prononcer leur expulsion, rendra son délibéré le 3 mai 2021.
Une vaste mobilisation a déjà permis d’affirmer la solidarité de personnes, d’associations ou d’organisations. Cette mobilisation doit aujourd’hui se poursuivre et s’amplifier.
Rappelons que ces familles – dont la plupart ont des enfants – ont trouvé là un moyen de fuir les dangers de la survie dans la rue ou dans des foyers. Cette situation de relogement a permis à chaque famille de scolariser ses enfants, parfois de trouver du travail, mais aussi de déposer des demandes récurrentes pour accéder à des logements sociaux ou pour obtenir des papiers. Ces familles n’aspirent qu’à vivre, étudier et travailler ici.

Rassemblement
VENDREDI 26 MARS 2021 à 17 heures
Préfecture Avenue Feuchères à Nîmes

Plus d’infos (PDF)