Catégorie : Témoignages

Drames humains en Méditerranée : Roberto Saviano, l’écriture à la rescousse

Le journaliste italien vante la puissance du témoignage contre les fantasmes et les manipulations politiques à propos de ceux qui traversent

Témoigner, écrit Roberto Saviano, c’est « apporter avec son corps la preuve de ce qu’on affirme ».
En Mer, pas de taxis, du célèbre journaliste italien, est une ode au témoignage contre les fantasmes et les approximations. Saviano y répond à Luigi Di Maio, leader du Mouvement 5 étoiles, qui avait qualifié en 2017 de « taxis de la mer » les navires affrétés par des ONG pour des opérations de sauvetage en Méditerranée, leur reprochant d’encourager le phénomène migratoire.

Plus d’infos

L’aide sociale à l’enfance, un milieu tentaculaire qui a du mal à tendre vers un but commun

Le 27 janvier dernier, le secrétaire d’État à la Protection de l’enfance, Adrien Taquet, annonçait sur France 3 vouloir inscrire dans la loi «l’interdiction du placement des enfants dans des hôtels». Ces propos faisaient suite à la diffusion du documentaire de l’émission «Pièces à conviction» sur les conditions de prise en charge des enfants par l’aide sociale à l’enfance (ASE). Qu’il faille inscrire une telle évidence dans la loi, en 2021, révèle le gouffre qui s’étend encore sous nos pieds pour mieux prendre soin de ces jeunes.
En France, plus de 300.000 personnes mineures faisant l’objet d’une mesure de protection de l’enfance sont confiées aux 101 départements. 101 départements, 101 politiques publiques différentes. Des disparités monstres se jouent ainsi au niveau de ces territoires dans le soin apporté à ces prises en charge singulières.

Lire la suite

La voix attentionnée des enfants migrants (Raphaël Krafft)

10 000 personnes sont passées à pied par le col de l’Échelle, si dangereux, qu’il fut peu à peu abandonné au profit du col de Montgenèvre. Quitter l’Italie, entrer en France, de nuit, sans repères, la neige jusqu’aux genoux. Y laisser la vie, y laisser un membre gelé, y laisser l’espoir, y laisser sa dignité. Raphaël Kraft, reportages et documentaires pour France Culture, dans la vallée de la Clarée. Un livre désormais. Sur la trace de ces mineurs, de ces gosses, que traquent les gendarmes, que repèrent des bénévoles, qui intriguent les enfants des écoles du coin, qui aimantent les journalistes venus de toutes l’Europe puis repartis aussitôt dit. Histoire d’une tragédie et de sa médiatisation.
En novembre 2017, Raphaël Krafft part en reportage dans les Hautes-Alpes, à la frontière franco-italienne. Sa rencontre avec de jeunes migrants va le conduire jusqu’en Guinée, périple qu’il raconte dans “Les Enfants de la Clarée” (Marchialy).

France-Inter – L’instant M
Vendredi 12 mars 2021, 9h40