Catégorie : Réflexion

Colloque « Les mineurs non accompagnés : protection de l’enfance, accès à l’éducation et à l’alimentation »

Le 17 juin à partir de 9h la Chaire Diasporas Africaines vous invite au colloque « Les mineurs non accompagnés : protection de l’enfance, accès à l’éducation et à l’alimentation » , organisé par Chantal Crenn (professeure en anthropologie, Université de Montpellier, UMR SENS et Associée à l’UMR Passages) et Isabelle Rigoni (maître de conférences en sociologie, INSHEA/Grhapes, associée au Centre Émile Durkheim), coordinatrices du projet « Les mineurs isolés étrangers originaires d’Afrique sub-saharienne en Gironde. Protection de l’enfance, accès à l’éducation et à l’alimentation » soutenu par la Chaire Diasporas Africaines.

Le colloque se tiendra uniquement en visioconférence, accessible à tous, sans inscription préalable.
Lien de connexion :
https://inshea-fr.zoom.us/j/85313682790?pwd=S0RFcEViODkxcllCUkFNOUxqVW55dz09
ID de réunion : 853 1368 2790
Code secret : 105581

Plus d’infos

Crise des migrations ou crise de l’accueil ?

Des parcours de migrants, multiples, incessants, hommes, femmes, familles entières, de part et d’autre de la planète… Ils sont parfois riches, instruits et sollicités. Ils sont plus souvent en quête d’une vie meilleure, de travail, d’un climat plus clément, de sécurité quand ils fuient un pays en guerre. Ils espèrent s’installer ailleurs ou au contraire revenir chez eux, ils perdent rarement le contact avec ceux qu’ils ont laissés et ils leur enverront une bonne part de leurs gains. Ces parcours sont difficiles, partout les barrières et les réglementations se dressent et ils sont dangereux, comme le rappellent les drames fréquents, au large des côtes du Sud de l’Europe ou à la frontière américaine.
Dans un monde où la mobilité est considérée comme un facteur essentiel de modernité, la question des migrations demeure un enjeu majeur au XXIe siècle, un défi à la communauté internationale qui peine à installer une gouvernance mondiale sur le sujet.
Avec David Lagarde, géographe, docteur en géographie, chercheur contractuel et chercheur associé – CNRS, LISST, Institut français du Proche-Orient (Amman).

Plus d’infos

Podcast

Hervé Le Bras: “La ruée migratoire vers l’Europe, c’est un grand fantasme”

Hervé Le Bras est démographe, spécialiste des migrations. Chercheur émérite à l’Institut national d’études démographiques (INED) et historien à l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS), il est l’auteur d’une œuvre abondante, dont récemment L’Âge des migrations et Malaise dans l’identité. Aussi soucieux de la rigueur des chiffres que de l’attention aux réalités du terrain, il n’a pas de peine à démonter les théories en vogue : ” appel d’air “, ” ruée vers l’Europe “, ” bombe démographique ” et autre ” grand remplacement “.

Plus d’infos

L’aide sociale à l’enfance, un milieu tentaculaire qui a du mal à tendre vers un but commun

Le 27 janvier dernier, le secrétaire d’État à la Protection de l’enfance, Adrien Taquet, annonçait sur France 3 vouloir inscrire dans la loi «l’interdiction du placement des enfants dans des hôtels». Ces propos faisaient suite à la diffusion du documentaire de l’émission «Pièces à conviction» sur les conditions de prise en charge des enfants par l’aide sociale à l’enfance (ASE). Qu’il faille inscrire une telle évidence dans la loi, en 2021, révèle le gouffre qui s’étend encore sous nos pieds pour mieux prendre soin de ces jeunes.
En France, plus de 300.000 personnes mineures faisant l’objet d’une mesure de protection de l’enfance sont confiées aux 101 départements. 101 départements, 101 politiques publiques différentes. Des disparités monstres se jouent ainsi au niveau de ces territoires dans le soin apporté à ces prises en charge singulières.

Lire la suite