Catégorie : Mineurs non accompagnés

Ados sans Frontière reçue à la Préfecture

Suite à notre demande d’audience à Madame la Préfète du Gard,  notre association Ados sans Frontière a été reçue le 24 juin dernier par M. LOISEAU, Secrétaire général de la Préfecture, et Mme ALARCON, chargée de l’accueil des migrants à la Préfecture.
Notre demande portait sur les retards d’attribution des titres de séjour et le renouvellement répété des récépissés de 3 mois.
Aux dires de la Préfecture, le retard actuel dans le traitement des dossiers de demandes de titres de séjour s’explique largement, outre le contexte de la crise sanitaire, par l’augmentation de ces demandes, combinée à une réduction des moyens alloués aux services préfectoraux. Ces retards devraient être résorbés d’ici décembre.
Concernant la délivrance des autorisations provisoires de séjour (6 mois, puis de 3 mois en 3 mois), Monsieur le Secrétaire général affirme qu’il applique strictement les directives nationales et que, contrairement à certaines rumeurs, les départements appliquent tous la même règle nationale.
De notre côté nous continuerons à nous mobiliser pour des délais raisonnables d’étude des documents des jeunes MNA, pour une évaluation de qualité, complète et sincère et contre l’usage des tests osseux pour déterminer l’âge des jeunes.
De nombreux autres sujets ont été abordés, échanges que nous pourrons partager à la demande.

Voyager avec les mineurs non accompagnés – Daniel Dérivois

Après un “avant-propos” qui situe le contexte et les contours de la réflexion et une introduction qui présente les Mineurs non accompagnés comme un analyseur de l’adolescence contemporaine (métissée, transculturelle), de l’institution de la Protection de l’enfance (famille, parentalité, lien social) et du vivre ensemble dans la Cité (faire tenir ensemble les altérités), l’ouvrage est structuré en 6 chapitres illustrés de nombreuses vignettes cliniques ou d’encadrés pour alimenter et aller plus loin dans la réflexion.
Le chapitre 1 notamment est consacré à l’âge et à l’héritage des “adolescents du monde” : les Mineurs non accompagnés, les adolescents dits de banlieue, les “issus de l’immigration” et les “autres” adolescents vivant dans un même monde. L’ensemble de ces adolescents ont l’âge de l’Histoire.
(Daniel Dérivois, psychologue, professeur de psychologie à l’université Lyon 2)

Plus d’infos

À Nancy, le grand « gâchis » des jeunes majeurs étrangers menacés d’expulsion

En Meurthe-en-Moselle, de très nombreux jeunes majeurs étrangers sont menacés d’expulsion, après avoir été pris en charge par l’aide sociale à l’enfance (ASE). Un collectif s’est constitué pour dénoncer leur condition. Quatre d’entre eux ont rencontré le préfet mi-juin.
Nombreux sont ceux qui dénoncent la « pluie » d’obligations de quitter le territoire français (OQTF) qui s’est abattue sur le département de Meurthe-et-Moselle au cours des derniers mois. « On a vraiment beaucoup de cas », souffle Charlotte, une bénévole de l’association Un toit pour les migrants. Assis à ses côtés, vendredi 25 juin à l’heure du déjeuner, une dizaine de jeunes migrants concernés par ces menaces d’expulsion ont pris place autour de la table de jardin d’Émile* et Nicole* – un couple de retraités qui héberge de jeunes migrants et ouvre sa porte à qui veut partager son repas.

Plus d’infos (PDF)

Les mineurs étrangers face à l’État et aux réseaux mafieux

Les mineurs étrangers sont avant tout des enfants, mais l’Etat français l’oublie trop souvent. Il se rend coupable de mauvais traitements en bafouant leurs droits, que ce soit en leur refusant une protection appropriée ou dans la réponse judiciaire faite à leurs actes de délinquance.
La France ne respecte toujours pas ses engagements internationaux puisqu’elle maintient enfermés des centaines d’enfants avec leurs parents sur son territoire. Pourtant, une circulaire de 2012 rend la rétention des mineurs illégale, et la France est, à plusieurs reprises, sanctionnée par la Cour européenne des droits de l’homme.

Écouter

Colloque « Les mineurs non accompagnés : protection de l’enfance, accès à l’éducation et à l’alimentation »

Le 17 juin à partir de 9h la Chaire Diasporas Africaines vous invite au colloque « Les mineurs non accompagnés : protection de l’enfance, accès à l’éducation et à l’alimentation » , organisé par Chantal Crenn (professeure en anthropologie, Université de Montpellier, UMR SENS et Associée à l’UMR Passages) et Isabelle Rigoni (maître de conférences en sociologie, INSHEA/Grhapes, associée au Centre Émile Durkheim), coordinatrices du projet « Les mineurs isolés étrangers originaires d’Afrique sub-saharienne en Gironde. Protection de l’enfance, accès à l’éducation et à l’alimentation » soutenu par la Chaire Diasporas Africaines.

Le colloque se tiendra uniquement en visioconférence, accessible à tous, sans inscription préalable.
Lien de connexion :
https://inshea-fr.zoom.us/j/85313682790?pwd=S0RFcEViODkxcllCUkFNOUxqVW55dz09
ID de réunion : 853 1368 2790
Code secret : 105581

Plus d’infos