Catégorie : Publication

Forte hausse des décès de migrants rejoignant l’Europe par la mer

Selon l’Organisation internationale pour les migrations (OIM), au moins 1.146 personnes sont mortes en mer au cours du premier semestre 2021.
Le nombre de migrants décédés en mer en tentant de rejoindre l’Europe a plus que doublé cette année, a indiqué mercredi 14 juillet l’Organisation internationale pour les migrations (OIM), qui appelle les États à prendre des mesures urgentes.
Selon les statistiques publiées par l’OIM dans un nouveau rapport, au moins 1.146 personnes sont mortes en mer en tentant de rejoindre l’Europe au cours du premier semestre 2021. En 2020, 513 avaient péri au cours de la même période, et 674 en 2019. «Les organisations civiles de recherche et de sauvetage ont continué à se heurter à des obstacles importants, la majorité de leurs bateaux étant bloqués dans les ports européens en raison de saisies administratives et de procédures pénales et administratives en cours contre les membres d’équipage», constate le rapport.

Plus d’infos

Pour une clinique interculturelle avec des jeunes migrants (Dr Georges LANÇON)

De tous temps, les migrations (émigrations et immigrations) de populations ont fait partie de la vie du monde. Leurs motivations varient suivant le contexte historique (guerre, génocide, colonisation), géo-climatique, économique et sont parfois associées à des degrés divers. Elles peuvent aussi être le reflet du pillage actuel des ressources naturelles (ex. de la pêche industrielle au large du Sénégal) par les puissances économiques ou l’émergence d’un espoir chez des jeunes en panne de projection dans leur pays, le voyage devenant l’équivalent d’un rite initiatique.
Mon engagement citoyen englobant une position subjective de pédopsychiatre et une expérience de terrain auprès des enfants et familles ayant à faire avec la protection de l’enfance ont été
questionnés par la rencontre de jeunes migrants, principalement originaires d’Afrique subsaharienne, appelés Mineurs Non Accompagnés (MNA).
in Revue « La Nouvelle Cigale Uzégeoise » N°23 – Lucie éditions 2021 – Nîmes
(Georges LANÇON est médecin psychiatre, spécialisé en Psychiatrie de l’Enfant et de l’Adolescent. Il est membre du Conseil d’administration d’Ados sans Frontière)

Lire l’article (PDF)